Ipso Facto : une histoire de vie

Il était une fois...

Il était une fois le théâtre amateur et le management, puis le management interculturel, qui fit un saut vers l’anthropologie.

Le théâtre amateur resté en jachère durant quelques années décida d’aller à l’école de théâtre.

Au fil de ce cheminement, l’anthropologie appela la science qui elle s’imposa au théâtre.

Le théâtre s’introduit dans le management et se faufila dans le système scolaire et universitaire.

Et la vie quotidienne était une matière pour faire du théâtre et le théâtre était une matière pour vivre le quotidien.

L’entreprise était une grande scène, le théâtre une science, la science une entreprise de grande envergure et tout apprenait de tout.

Nadia Foisil, dirigeante Ipso Facto

Théâtre et scène

Management

Sciences

Pédagogie

Théâtre

À partir de 2007, Nadia Foisil se forme au théâtre de texte au Cours Florent, puis au travail du corps et à la scénographie au Laboratoire d’Étude du Mouvement de l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq.

Au fil de son parcours franco-allemand, elle poursuit son apprentissage des techniques du corps : Clown, Commedia dell’Arte (Compagnie Teatro Punto, Amsterdam), biomécanique, mime, danse (Mime Centrum Berlin – avec Anke Gerber, Tony De Maeyer –), improvisation corps-voix (Andrew Morrish, Sten Rudstrom-Action Theater).
Son engagement dans le théâtre se caractérise par une approche anthropologique du corps. En 2010, elle crée et joue la performance « Mit Händen und Füssen » au Palais Universitaire de Strasbourg dans le cadre de Savoirs en Commun 2010 « Corp(s) ». « Mit Händen und Füssen »  est une recherche scénique fondée sur ses travaux de thèse en sciences sociales, « Le corps : instrument du comédien. Gestuelle et mimesis, empreintes et vecteurs socioculturels et historiques », thèse franco-allemande (Université de Strasbourg-Freie Universität Berlin).

Crée en 2013 dans le cadre de l’inauguration de l’amphithéâtre Jean Cavaillès, le projet pédagogico-artistique « La dialectique pour tous : être par faire-faire par être ; être, parfaire-faire paraître », associant des élèves du collège Solignac (Neuhof Strasbourg) et des étudiants de l’Université de Strasbourg.

Crée la pièce franco-allemande « Einfach anders » sur le thème de la différence, jouée en avril 2014 à l’Espace Malraux de Geispolsheim.

Résidence au caveau du Taps Scala à Strasbourg en Avril 2015 pour la création de la pièce « Dehors devant la porte, il y a… », adaptée de « Dehors devant la porte » de Wolfgang Borchert, sur le thème de la disqualification sociale.

Sciences

En 2012, elle soutient une thèse franco-allemande sur le corps du comédien. Cette recherche théorico-empirique analyse le corps d’un point de vue paléoanthropologique, anatomophysiologique et scénique.

Sciences sociales et neurosciences y dialoguent et permettent d’établir les passerelles menant du corps quotidien au corps scénique et inversement.

Elle participe à de nombreuses conférences et notamment celle sur « Le corps instrument » au Théâtre National de Strasbourg, en novembre 2010.

Management

Née en Provence, Nadia Foisil étudie très tôt la langue allemande en Avignon et poursuit ses premières études à l’EM Strasbourg (2000/Master Commerce International, 2006/Master Management. Mémoire : Culture, coûts d’agence et coûts de transaction. Analyse de l’influence de la culture sur les coûts dans la relation entreprise donneuse d’ordre-fournisseur : les centrales d’achat de textile).

Après des études de Langues et de Management, travaille pendant plusieurs années dans la création textile en Allemagne, en tant que chef de produit en centrale d’achat de 2000 à 2006.

Pédagogie

En 2010, elle crée l’atelier de théâtre corporel, Paroles de corps pour le Service de l’Action Culturelle de l’Université de Strasbourg. Ses formations s’adressent aux adolescents, pré-adultes et adultes, spécialistes et non-spécialistes de la scène.

Travaille avec la compagnie de théâtre Menschenstrasse 321, dont les créations et projets pédagogiques traitent de questions linguistiques corporelles et verbales, des jeunes et de leur construction en tant que futurs acteurs sociaux, ainsi que de questions de société.

Scroll to Top