Le corps, instrument de management

Explorer. Comprendre. Choisir. Agir.

Dans un contexte international en changement continu, écoute, réactivité, flexibilité sont les atouts indispensables de vos étudiants.

Destinés à évoluer au sein d’équipes internationales aux codes corporels et sociétaux variés, à prendre la parole en public, à gérer régulièrement des situations de stress, ils devront faire montre de leur aptitude à maîtriser leur discours verbal aussi bien que non verbal.

Cette étude précise du corps comme instrument social dotera le participant d’une connaissance fiable de son outil le plus riche en termes d’interactions, de possibilités d’improvisation et de gestion des situations : le corps.

Objectifs

Le pratiquant prend conscience du discours gestuel qu’il diffuse à son insu.

Le pratiquant se perçoit comme élément de l’espace dans lequel il évolue.

Le pratiquant interagit avec les éléments composant cet espace (objets-sujets).

Le pratiquant incorpore matières, formes, couleurs.

Le pratiquant explore les interactions entre le langage verbal et non verbal et leur impact dans l’espace.

Publics

Etudiants en écoles de commerce.

Instituts de formation.

Compétences à acquérir

Le pratiquant retrouve une écoute organique de son propre corps.

Le pratiquant utilise le corps et ses postures afin de délivrer un discours non-verbal et verbal traduisant les situations qu’il souhaite jouer.

Le pratiquant développe et affine ses capacités d’observation, d’écoute et d’ajustement aux interactions se produisant avec ses partenaires.

Le pratiquant fait consciemment usage du langage corporel afin de servir le discours verbal qu’il souhaite diffuser.

Process

Désarticuler l’instrument corps.

Établir les liens entre les membres du corps à travers le mouvement.

Identifier le langage corporel en jeu dans les mises en scène quotidienne et construire les passerelles vers le corps scénique.

Aiguiser l’observation, la perception et l’ajustement aux phénomènes d’interaction avec la matière dans l’espace.

Développer les processus d’improvisation et de réponses verbales et non-verbales congrues aux situations.

S’ADRESSE AUX ÉCOLES DE MANAGEMENT

30h de formation par groupes de 15 personnes maximum.

(Format modulable en fonction de vos besoins et groupes)

Adaptable pour les entreprises.

Demander une offre

La formation en détail

1 - ANTHROPOS

Qu’est-ce que le corps humain ? Comment l’utiliser comme outil de management ?

2 - POINT DE DÉPART

Identifier l’espace où je me trouve, où je travaille.

3 - NEUTRALITÉ

Être conscient de ce que dit mon corps à mon interlocuteur.

4 - ÉQUILIBRE

Apprendre à utiliser son corps et à s’adapter en toute situation.

5 - OPPOSITION

Identifier les signes donnés par mon interlocuteur.

6 - MOUVEMENT

Associer mon corps et ma voix pour m’adapter en toute situation et atteindre mon objectif, ma cible.

7 - CRÉATIVTÉ

Croire en moi et en ce que je dis pour convaincre mon interlocuteur. Croire pour convaincre.

8 - TEMPS & ESPACE

Vivre le temps présent en tant que manager, prenant part à l’action là où elle se produit, quand elle se produit et avec qui.

9 - ENQUETES

Apprendre à utiliser son corps et à s’adapter en toute situation.

Les pratiquants mènent une enquête fondée sur leur expérience et celle leur entourage au sujet d’une situation professionnelle, qu’ils mettent en scène et présentent en session n°9 (travail d’équipe).

10 - CHALLENGE

Mise en situation improvisée.

Les pratiquants disposent de 15 minutes pour mettre en scène une situation professionnelle (sujet tiré au sort) et en présenter les rôles, les enjeux, les moyens, les solutions (travail en équipe).

Techniques utilisées

Köperhaltung, Status, Kommunikation,

Anke Gerber, formation au Mime Centrum Berlin

Voice and Mouvement for actors

Jo Tomalin, Theater movement Professor, San Francisco State University, formation au Mime Centrum Berlin

Mime, Danse, Jeu théâtral

Anke Gerber, formation au Mime Centrum Berlin

Commedia dell’arte

Carlos Garcia, Katrien van Beurden, avec la compagnie Teatro Punto, Abano Terme, Italie

Biomécanique : Vsevolod Meyerhold

Tony De Maeyer, formation Mime Centrum Berlin

Mime corporel, Mouvement, Scénographie

Jacques Lecoq, formation au Laboratoire d’Étude du Mouvement, École internationale de Théâtre Jacques Lecoq Paris, Krikor Belekian, Jos Houben, François Lecoq, Pascale Lecoq

Corps en Mouvement

Maxime Franzetti, formation au Cours Paris (Depuis 2009, fondateur du Laboratoire de Formation au Théâtre Physique, Paris)

Méthode Acting : Constantin Stanislavski

Estelle Bonnier, Formation au Cours Florent, Paris

Références scientifiques et théâtrales

Toutes les références

Thèse :

N. Foisil, Le corps : instrument du comédien. Gestuelle et mimesis, empreintes et vecteurs socioculturels et historiques, 2012.

 

Ouvrages :

– A.R Damasio, L’erreur de Descartes, 1995.

– M. Bernard, Le corps, Éditions du Seuil, 1995.

– D. Diderot, Paradoxe  sur le comédien, Éditions Gallimard, (1994 [1781]).

– J. Duvignaud, L’Acteur, L’Archipel, 1993.

– J. Duvignaud, Fêtes et civilisations, Weber, 1973.

– D. Efron, Gesture, race and culture, The Hague Paris, Mouton, 1972.

– H. Gardner, Les Formes de l’intelligence, Paris : Éditions Odile Jacob, 2010.

– G. Gebauer et C. Wulf, Traité d’Anthropologie historique, L’Harmattan Savoir et Formation, 2002

– E. Goffman, Les rites d’interaction, Les Éditions de Minuit et Erwing Goffman, 1974.

– M. Jousse, L’anthropologie du geste, Éditions Gallimard, 1974.

– D. Le Breton, Les passions ordinaires. Anthropologie des Emotions, Éditions Payot & Rivages, 2004.

– D. Le Breton, La sociologie du corps, Puf, 1992 (Ed. 2004).

– D. Le Breton, Anthropologie du corps et modernité, Puf, 1990.

– A. Leroi-Gourhan, Le geste et la parole, Éditions Albin Michel, 1964.

– M. Mauss, Sociologie et anthropologie, Puf, 1950.

– G. Simmel, Le Conflit, Éditions Circé, 2003.

– D. W. Winnicott, Jeu et réalité, Éditions Gallimard, 1975 (1971).

– C. Wulf, Une anthropologie historique et culturelle. Rituels, mimésis sociale et performativité, Éditions Tétraèdre, 2007.

– Le training de l’acteur, ouvrage collectif CNSAD, Actes Sud Papiers, 2000.

– A. Artaud, Le théâtre et son double, Éditions Gallimard, 1964.

– E. Barba, Le canoë de papier. Traité d’anthropologie théâtrale, L’Entretemps, 2004.

– P. Brook, L’espace vide. Écrits sur le théâtre, Éditions du Seuil, 1977.

– P. Delbono et H. Pons, Le Corps de l’acteur, Les Solitaires Intempestifs, 2004.

– J. Grotowski, Vers un théâtre pauvre, La Cité, 1971.

– J. Lecoq, Le corps poétique, Actes Sud-Papiers, 1997.

– V. Meyerhold, Écrits sur le théâtre, L’Âge d’homme, réédition 2009.

– Y. Oida, L’acteur invisible, Le Temps du théâtre, Actes Sud, Arles, 1998.

– C. Stanislavski, La formation de l’acteur, Éditions Payot & Rivages, 2001 (Éditions Payot, 1963).

– L. Strasberg, Le travail à l’Actors Studio, Paris : Éditions Gallimard, 1969.

Mode d'évaluation et visibilité

  • Présentation des travaux de fin d’atelier sous la forme d’une performance.
  • Discussion au terme de la présentation des travaux.
Scroll to Top